Accueil > Communiqués de presse > VINCENT CHAIX, AMBASSADEUR SERRE CHEVALIER BRIANCON S’ENVOLE POUR LA COREE POUR LA COUPE DU MONDE DE SNOWBOARD ALPIN
 

VINCENT CHAIX, AMBASSADEUR SERRE CHEVALIER BRIANCON S’ENVOLE POUR LA COREE POUR LA COUPE DU MONDE DE SNOWBOARD ALPIN
 

Après des semaines d’entraînement, le snowboarder Vincent Chaix participera aux épreuves de Coupe du Monde de géant parallèle en snowboard samedi 16 et dimanche 17 février en Corée.
 
Vincent Chaix n’est pas un rider comme les autres. A 41 ans, il a décidé de se consacrer au snowboard et court désormais sur le circuit mondial en snowboard alpin.
Il s’envolera dès demain pour Peyong Chang en Corée, sur les mythiques pistes des Jeux Olympiques pour deux épreuves de géant parallèle le samedi 16 et le dimanche 17. Un rêve « stressant, mais vraiment cool. C’était LA course que je voulais faire ! »
 
Après 3 chutes sur les épreuves de Coupe du Monde cet hiver (en Italie en décembre, puis en Slovénie en janvier), son objectif en Corée sera « de ne pas tomber ! Et d’être dans les 30 premiers, ça serait super ».
 
Vincent Chaix a suivi une préparation physique régulière en musculation et cardio, et a aussi pu s’entraîner sur les pistes de Serre Chevalier.
 
 « Je me sens bien physiquement, j’ai pu bien me préparer grâce au service des pistes de Serre Chevalier pour m’entraîner en conditions la semaine dernière ; je me sens d’attaque pour ces deux coupes du Monde. J’ai bien progressé au niveau de la technique, mes derniers entraînements ont été très prometteurs. C’est la première fois que je vais en Corée, et même sur un autre continent pour faire du snowboard, c’est à la fois excitant et stressant ! La culture du snowboard alpin est très forte en Corée, et je n’ai eu que des bons échos sur la piste, à la fois longue et large, sur laquelle on pourra aller jusqu’à 60km/h ! »
 
En Corée, Vincent Chaix va rejoindre le n°1 français en snowboard alpin Sylvain Dufour – ils ne seront que 2 français au départ, sur la vingtaine de nationalités présentes.
Rejoignez-nous !